Cognition spatiale


Le 01/12/2022 de 15:00 à 16:30


Retour Session

CO099

Évaluation de la négligence extrapersonnelle : adaptation d’un test de barrage en réalité virtuelle

Alma Guilbert (Boulogne-Billancourt, France), Tristan-Gael Bara (Paris, France), Tifanie Bouchara (Orsay, France), Marine Gaffard (Saint Maurice, France), Clémence Bourlon (Saint Maurice, France)

Objectif : La Négligence Spatiale Unilatérale (NSU) est un syndrome neuropsychologique fréquent induisant des difficultés en vie quotidienne qui peuvent être majeures. Néanmoins, son évaluation actuelle, basée sur des tests papier-crayon, rencontre des limites car elle n’évalue celle-ci que dans un espace visuel proche, appelé péripersonnel. Or, la NSU est un syndrome pouvant toucher un espace plus lointain, appelé extrapersonnel, qui n’est pas évalué en pratique clinique courante alors que l’atteinte peut y être majorée. La Réalité Virtuelle (RV) permet de développer des tâches en espace lointain pour évaluer cette hétérogénéité.

Matériel/Patients et méthodes : Dans cette étude, un test de barrage, test des cloches, a été utilisé dans sa forme papier-crayon classique et a été adapté en RV afin d’évaluer un espace extrapersonnel. Actuellement, 8 patients atteints de NSU gauche (âge : 62,9 ans ± 12,5) ainsi qu’un groupe de 14 participants contrôles sains (âge : 62,7 ans ± 4,6) ont été inclus. D’autres inclusions sont encore en cours. 

Résultats : 5 patients présentent des performances déficitaires par rapport aux participants contrôles dans les deux tests de barrage avec des résultats assez similaires entre les deux versions. Les 3 autres patients présentent, à l’inverse, des dissociations entre les deux tests avec des omissions gauches majorées dans l’espace virtuel lointain. Par ailleurs, l’un de ces 3 patients n’est déficitaire qu’à la version en RV. 

Discussion - Conclusion : La RV apparaît comme un outil sensible pour évaluer la présence d’une négligence extrapersonnelle et permettrait de mettre en évidence des NSU non détectées par les tâches papier-crayon.

Mots clés : cognition spatiale, réalité virtuelle, négligence spatiale unilatérale, évaluation