Technologies et robotiques


Le 01/12/2022 de 09:00 à 10:30


Retour Session

CO096

Mesurer la sollicitation physique de patients post-AVC chronique lors de la rééducation en cabinet libéral, à l’aide d’un accéléromètre et d’un cardiofréquencemètre : étude comparative

Basil Lafitte-Houssat (Bordeaux, France), Stéphanie Goncalves (Limoges, France), Morgane Le Bourvellec (Poitiers, France), Stéphane Mandigout (Limoges, France), Noémie Duclos (Bordeaux, France)

Objectif : La sollicitation physique (SP) quotidienne des personnes après un accident vasculaire cérébral (AVC) est faible. Dans le continuum de soins post-AVC, les séances de kinésithérapie en phase chronique apparaissent comme une période opportune à la SP de ces personnes. L’objectif était de comparer la sollicitation physique mesurée par un accéléromètre et un cardiofréquencemètre lors de séances de kinésithérapie.

Matériel/Patients et méthodes : Il s'agissait d'une étude observationnelle des pratiques professionnelles (RIPH 3, avis favorable). 52 personnes post-AVC chronique suivant une rééducation en cabinet libéral de kinésithérapie ont été incluses. La SP était mesurée durant 2 séances, par un accéléromètre (SenseWear® Armband) et un cardiofréquencemètre (Polar H10®). Pour chaque séance, la SP moyenne était calculée ainsi que le temps passé par niveau d’intensité : sédentaire, légère, modérée, vigoureuse, très vigoureuse. La relation entre les SP moyennes estimées par chaque outil a été testée (test de Spearman), ainsi que l’effet de l’outil sur le temps mesuré par niveau d’intensité (ANOVA à 2 facteurs).

Résultats : 62 séances ont été analysées. La corrélation entre les SP moyennes estimées par l’accéléromètre et le cardiofréquencemètre était modérée (r = 0,48, p<0,001). Selon l’accéléromètre, 64% de la séance était sédentaire et 7% de la séance était d’intensité modérée, en comparaison de 5% et 52% respectivement selon le cardiofréquencemètre (F = 68,9, p<0,001).

Discussion - Conclusion : Les mesures de la SP par un accéléromètre et par un cardiofréquencemètre lors de séances de kinésithérapie de personnes post-AVC ne sont pas équivalentes. Chaque outil semble avoir ses forces et faiblesses dans l’évaluation de la SP chez cette population.

Mots clés : kinésithérapie, réadaptation, sollicitation physique, activité physique, accélérométrie, fréquence cardiaque, post-AVC, hémiparésie, phase chronique

Liens d'intérêts : Aucun lien d'intérêts