Communication Affichée:


Le 01/02/2023 de 04:35 à 04:35


Retour Session

P050

Efficacité et tolérance des injections intra-articulaires de toxine botulique : revue systématique de la littérature et méta-analyse

Mathieu Gagniere (Paris, France), Camille Daste (Paris, France), Raphael Campagna (Paris, France), Jean Luc Drapé (Paris, France), Antoine Feydy (Paris, France), Henri Guerini (Paris, France), Marie-Martine Lefevre-Colau (Paris, France), François Rannou (Paris, France), Christelle Nguyen (Paris, France)

Objectif : Evaluer l'efficacité et la tolérance des injections intra-articulaires de toxine botulique (IATB) dans le traitement de douleurs chroniques de l’appareil locomoteur.

Matériel/Patients et méthodes : Nous avons réalisé une revue systématique et une méta-analyse lorsque celle-ci était possible, des essais randomisés contrôlés (ERC) comparant les effets des injections IATB à une autre intervention sur la douleur et les limitations d’activité à court, moyen et long termes et leurs effets indésirables. MEDLINE, EMBASE et ClinicalTrials.gov ont été interrogées jusqu’à novembre 2021. Le résultat des analyses a été exprimé sous forme de différence moyenne standardisée (DMS) (IC95%).

Résultats : Nous avons inclus 14 ERC: 437 patients ont reçu une injection IATB et 551 une autre intervention. 7 ERC (549 patients) ont évalué les injections IATB versus un comparateur intra-articulaire dans le genou : les DMS à court, moyen et long termes ont été respectivement de -0,35 [-0,82;0,12], p=0,15, -0,27 [-0,61;0,08], p=0,13 et -0,43 [-1,12;0,26], p=0,22 pour la douleur et de -0,44 [-0,96;0,07], p=0,09, -0,24 [-0,63;0,15], p=0,23 et -0,42 [-1,26;0,42], p=0,33 pour les limitations d’activité; 2 ERC (68 patients) ont montré une amélioration de la douleur à court terme dans l’épaule;  1 ERC (60 patients) a montré une amélioration de la douleur à court (DMS : -0,66 [-1,18;-0,14], p=0,01) et moyen termes (DMS : -0,51 [-1,03;0,00], p=0,05) dans la base du pouce.

Discussion - Conclusion : Les injections intra-articulaires de toxine botulique pourraient avoir un effet positif sur la douleur à court et moyen termes pour les petites et moyennes articulations. Des études visant à déterminer le bon rapport dose/volume articulaire seraient intéressantes.

Mots clés : Intra-articulaire; toxine botulique; douleur; limitation d'activité