Communication Affichée: Appareillage : Amputés


Le 01/12/2022 de 17:00 à 18:30


Retour Session

P001

Une contention pas comme les autres

Mirella Moutounaïck (Saint Denis, France), Bénédicte Lê-Quang Casalonga (Saint Denis, France), Véronique Martins (Saint Denis, France), Alexis Chevy (Saint Denis, France)

Objectif : Le recours aux contentions physiques est  utile pour gérer les agitations psychomotrices, et si troubles cognitifs s’ajoutent, l’utilisation des psychotropes peut s'avèrer nécessaire…Une situation complexe !

Matériel/Patients et méthodes : M. L, 55 ans, passe 26 jours en réanimation aprés un arrêt cardiaque. L’IRM cérébrale révèle une anoxie cérébrale diffuse. A J + 38, il est transféré en MPR : agité, dénutri, et non coopérant, il a une une sonde nasogastrique qu’il retire régulièrement.  C'est l’escalade thérapeutique(psychotropes et des contentions physiques) et une lutte s'installe entre les soignants et le patient qui fait preuve d’une agilité hors du commun. C’est la réflexion conjointe qui permet d’évoquer l’utilisation d’orthèses de posture en extension des coudes.

Résultats : Cette solution s’est avérée bien plus efficace sur le comportement du patient et l’équipe soignante s’est  à nouveau sentie bien traitante ! La pose de la GPE a pu être organisée et la prise en charge pluridisciplinaire rééducative a pu réellement débuter. L’évolution clinique a été assez spectaculaire tant sur le plan neuro-locomoteur que cognitif. 

Discussion - Conclusion : La réflexion d'équipe de rééducation a permis de trouver une solution originale et d’entrer dans un cercle vertueux. L’équipe soignante s'est facilement approprié ce nouveau dispositif de contention qui prend l’apparence d’une orthèse de rééducation et qui ne provoque pas d’inconfort comparativement aux bracelets de contention. 

Ainsi, dans le cas de Mr L, détourner l’utilisation habituelle d’une orthèse a permis l’adhésion du patient aux soins, l’amélioration de son état clinique, psychologique et cognitif et la mise en place d’un véritable projet de rééducation. 
 
 

Mots clés : contention non médicamenteuse, sonde d'alimentation